Ordonnance une instance unique de représentation des personnels , non souhaitée

A Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier ministre, Madame la ministre du Travail

Madame, Messieurs les membres du gouvernement,

Vous voulez mettre en place par ordonnance une instance unique de représentation des personnels qu’aucune organisation syndicale représentant les salariés ne revendiquait.

Vous dites vouloir renforcer le dialogue social dans l’entreprise. Renforcer le dialogue social ? C’est notre combat quotidien, à nous, élu(e)s ou militant(e) de l’entreprise, dont nous faisons parfois les frais dans beaucoup de lieux de travail encore.

Mais ce ne sera pas le cas si cette nouvelle instance n’a pas les moyens de fonctionnement à la hauteur de sa tâche, alors qu’elle devra, seule, assumer les missions imparties jusqu’à présent à trois autres. Ce ne sera pas le cas non plus si ses élus, titulaires comme suppléants, n’ont pas les moyens d’y assurer pleinement et de façon indépendante leur fonction de représentation en étant au plus près des salariés.

Elus des personnels, représentants syndicaux dans les entreprises, nous vous demandons, Madame, Messieurs les membres du gouvernement, d’en donner les garanties.